The Butterfly Effect - Eric Bress&J.Mackye Gruber (2004)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
Éléonore
Messages : 57
Inscription : ven. avr. 30, 2004 5:24 am
Localisation : Québec

Message par Éléonore » mer. sept. 22, 2004 12:19 am

tromate a écrit :J'ai raté un truc : on peut voir cette fin dans la continuité du film donc, c'est pas une scène séparée en bonus!?
Voici ce que moi j'ai vu. Sur le dvd-engine (il me semble que c'est le nom de la compagnie), tu accèdes à un premier menu, qui offre la director cut (avec la nouvelle fin, mais aussi quelques nouvelles scènes comme la diseuse de bonne aventure) puis la theatrical version. Si tu prends la deuxième tu dois flipper le dvd. Ensuite tu accèdes au menu traditionnel. J'ai pas trop compris (manque de temps pour lire le petit document) mais il semble que dvd-engine offre aussi d'autres options (comme des ralentis, etc)

Perso, Ashton, je l'ai trouvé ben correct. Les transformations physiques (maquillages et attitudes) de la fille m'ont bien plu. J'ai apprécié la nouvelle fin pour son côté intègre et anti happy-ending, bien que l'autre me semble aussi logique. J'ai pris beaucoup de plaisir à voir ce film et je l'ai recommandé à plein de monde. Peut-être parce que je n,avais pas d'attente ?

Avatar de l’utilisateur
Allan Theo
Messages : 4680
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:57 am
Localisation : Paris

Message par Allan Theo » mar. nov. 09, 2004 11:42 am

Hum, Métro nous sort une version 2dvd du film, en fait tous les bonus du Z1 et sur le second DVD, le film avec la fin alternative rajouté, une soit disant director cut

Plus d'info la :arrow: http://dvdalliance.net/article.php?sid= ... ad&order=0
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
Phant0m
Messages : 740
Inscription : ven. avr. 30, 2004 4:41 pm
Localisation : 20 minutes dans le futur
Contact :

Message par Phant0m » mar. nov. 09, 2004 12:22 pm

Chouette, vu la semaine dernière et j'ai bien aimé. C'est assez barré et "original" pour un film vendu comme grand public. Et contrairement à la majorité je trouve Kutcher plutôt bon (c'est un peu mon Adam Sandler :lol: )
Ce dvd sera mien.
"What, are you dense? Are you retarded or something? Who the hell do you think I am? I'm the goddamn BATMAN!"

Avatar de l’utilisateur
Melvin
Messages : 516
Inscription : mer. juin 23, 2004 11:47 am

Message par Melvin » mar. nov. 09, 2004 3:29 pm

Bien aimé aussi, la fin est excellente, pas vu l'alternative par contre.

Avatar de l’utilisateur
Chipolata
Messages : 226
Inscription : ven. août 06, 2004 2:17 pm

Message par Chipolata » lun. nov. 22, 2004 1:53 am

je viens juste de matter le film.
Je suis mitigé. Pire que ça, je ne sais pas trop quoi penser. Bon ? Pas bon ? Aimé ? Pas aimé ? J'en sais foutrement rien...

Le scénario tient bien la route, c'est vrai, mais pas mal de choses sont prévisibles et l'on a parfois plus l'impression d'assister à un exercice (les scénaristes, à vos copies, vous avez deux heures pour me pondre 6 situations "retour vers le futur" mixables dans un film) qu'à de la créativité en bloc...

Les acteurs sont pas mauvais, il ne sont pas géniaux non plus... L'acteur principal m'a bien étonné (eh, mec elle est où ma caisse et 70's show je crois aussi, ca change...) Je trouve les personnages du film trop typés et sans profondeur, enfermés dans leurs clichés... J'ai même eu l'impression parfois de me regarder une mauvaise sitcom...

J'ai trouvé l'histoire prévisible (j'arrivai presque à chaque fois à anticiper de 5 à 10 minutes sur les événements) mais je me suis tout de même laissé prendre au jeux et j'étais bien accroché à mon fauteuil lors des dix dernières minutes du film...

Parfois, pendant le film, j'ai pouffé de rire en marmonant un petit "quelle connerie"... et à d'autres moments, je me suis rapproché de l'écran pour ne pas en perdre une miette...

Bref, je vais ranger ce film dans la catégorie "10", à coté de quelques dizaines d'autres sur lesquels je me casse encore la tête... Pas 9/20, ni 11/20... mais 10/20... J'arrive pas à me dire que j'ai apprécié le film et je n'arrive pas non plus a dire que je n'ai pas aimé.... C'est toujours très frustrant...

Avatar de l’utilisateur
Pitchblack
Messages : 645
Inscription : sam. mai 01, 2004 10:04 am
Localisation : LYON

Message par Pitchblack » dim. nov. 28, 2004 8:16 pm

Vu aujourd'hui.
Sans préjugés, ni infos. Un plongeon en aveugle.
Et bien pour ma part je le trouve trés bien ce petit film. :)

Le film est trés écrit, n'évite pas certains clichés, mais se permet aussi de jouer avec un ou deux tabous. Je trouve que l'équilibre est atteint.

Ce qui me retient de le qualifier de "bien", c'est le rythme, on aurait pu éviter certaines longueurs (surtout dans la parite ou Kutcher fait partie de sa confrérie) qui doivent sérieusement peser lors des visions suivantes.

Par contre l'interprêtation ne m'a pas gêné, certains dialogues par contre... :?

Et puis la fin que j'ai vu (fin actuelle ? spoiler/:le héros et la fille se croisent dans la rue sans se reconnaître et ne se reverront jamais:/spoiler) ne m'a pas paru si niaise que çà.

En l'état, pour le concept que j'aime bien (j'adore tous les trucs à la "jour sans fin" ou "retour vers le futur"), et la curiosité de voir la fin alternative, je crois que je me prendrais le dvd.

A mon avis, il mérite qu'on lui donne une chance, sans chercher à y voir forcément un avatar pré/post Donnie Darko.

Avatar de l’utilisateur
NICOLAS mag
Messages : 267
Inscription : mar. mai 11, 2004 9:43 pm
Contact :

Message par NICOLAS mag » lun. nov. 29, 2004 12:14 pm

ben oui mais pour avoir le director's cut il faudra prendre le collector :twisted: metropolitant n'ayant pas pris l'option du zone 1: le seamless branching 8)
***********************
Forum sur les versions longues, director's cut et censure
***********************

Leguman
Messages : 450
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:29 pm
Localisation : 94
Contact :

Message par Leguman » ven. déc. 24, 2004 12:24 am

Vu ce soir.
Moi aussi je l'ai trouvé pas mal ce film.
Kutcher prouve qu'il peut aussi jouer des roles plus dramatiques, et c'était pas forcement gagné vu les gueules qu'il tire dans That's 70' show.
C'est vrai que pour un film "grand public", parler de la pedophilie et de la torture animale fallait oser.
Concernant la fin alternative, elle poursuit jusqu'au bout le sujet du film.

6/10

Médusa Man
Messages : 442
Inscription : mer. mai 05, 2004 10:19 am
Localisation : urban jungle
Contact :

Message par Médusa Man » ven. déc. 24, 2004 12:31 am

Vu il y a quelques semaines. Comme certains, je reproche le côté "caricatural" des évolutions, pas vraiment "effet papillon"... Des bonnes idées mais noyées dans un salmigondis scénaristique pas toujours maitrisé...
L'interprétation m'a paru moyenne également
Un film moyen au final.
Sheri Moon you're the sun of my life !

Leguman
Messages : 450
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:29 pm
Localisation : 94
Contact :

Message par Leguman » ven. déc. 24, 2004 1:21 am

Stoltz dans le film m'a fait penser à son role dans Pulp Fiction, quand sa fille est prostitué et que lui est à la ramasse dans son taudis.

Avatar de l’utilisateur
rusty james
Messages : 6548
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:41 am

Message par rusty james » sam. déc. 25, 2004 10:02 pm

SPoIleR INsiDe ToUt pARtOuT !!!!:

Bon pas encore lu tous vos messages mais j'ai pu constater que certains parlaient de film moyen et je m'y associe.

Pour moi le film fait très téléfilm et je pense que le concepte aurait même pu donner naissance a une série TV interessante, un peu comme Code Quantum, avec à chaque épisode le héros qui serait placer dans une "vie" différente... mais c'est pas forcément péjoratif, çà limite seulement un peu le potentiel me semble t'il...
Ca m'a beaucoup fait penser à Destination finale de par l'idée même du jeu avec le temps et la réalité, mais aussi donc par la réalisation/concrétisation de celle-ci (Destination finale étant l'oeuvre de 2 anciens de la TV et de la série X-Files, point de hasard dans mon discour 8) ) et dans une moindre mesure à Abres los oros (l'Ouvre les yeux, d'Amenabar), "l'épisode"/passage ou le héros se retrouve infirme m'a conforté dans ce sens, mais aussi bien sûr à l'incomparable Donnie Darko.

Z'ont bien dû se faire chier pour retomber sur leurs pattes en tout cas les 2 (deux !) réalisateurs scénaristes (putain comme pour Destination finale ! C'est l'oeuvre de Dieu ! :shock: ) et on ne peut que les en saluer !

Seulement un p"tit truc, je voudrais pas casser l'ambiance, mais : "et le père dans tout çà ?".
Son fils devrait penser aussi à lui en droite ligne étant donné qu'il est victime du même syndrôme que lui et qu'il a pu "goûter" (bien qu'il est finalement trouvé une solution lui) au fait de se retrouver à deux doigt d'être emprisonné, sans moyen de revenir dans le passé et de s'évader !!!
Autre mauvais point : le fait que chaque nouveau retour en arrière apporte un disfonctionement plus élevé de son cerveau au point de se retrouver à deux doigt de mourir à cause de çà. Et puis là, soudainement, parce que çà nous arrange bien, à la fin on en parle plus tout va bien dans le meilleur des mondes ! (mais j'ai peut-être pas tous suivi ?)
Le passage "petit bourge" est limite chiant aussi...

Mais ne boudons pas notre plaisir... les 2 auteurs s'en sortent bien en faisant adopter à leur héros finalement un regard distant avec son propre pouvoir et laissant aller les choses selon leur cours (même si tout le long ils nous ont bercé de cette douce illusion qui consisterait à pouvoir controler les événements - et les éléments - en leur donnant une cause et un effet. Mais je leur en fait gràce, je suis d'autant généreux que la fin va en un sens dans la concrétisation de ce doux rêve :roll: )

Un peu comme dans Dead zone, le film pose la question de notre influence sur les événements, et vous vous en douterez je préfère largement la fin beaucoup plus ambigu du Cronenberg...
Pour moi une bonne action ne signifie pas toujours un résultat positif plus tard, puisque de toute façon bien et mal sont mélé dans l'écheveau de l'inextricable hasard...

Un film sympathique, bien maitrisé, limite académique donc, et sans génie...
Dernière modification par rusty james le sam. déc. 25, 2004 11:24 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
rusty james
Messages : 6548
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:41 am

Message par rusty james » sam. déc. 25, 2004 10:58 pm

Demain je lis dans l'avenir ! 8)
Je viens de lire : "Eric Bress et J. Mackye cumulent les casquettes de scénaristes et réalisateurs, tout en gardant l'efficacité de leur premier script (DESTINATION FINALE 2)" :lol:

Avatar de l’utilisateur
Lurdo
Messages : 543
Inscription : ven. avr. 30, 2004 5:13 pm
Localisation : Paumé dans un Labyrinthe, dans le doux pays de Xanth....

Message par Lurdo » mar. déc. 28, 2004 1:44 am

rusty james a écrit :SPoIleR INsiDe ToUt pARtOuT !!!!:

Bon pas encore lu tous vos messages mais j'ai pu constater que certains parlaient de film moyen et je m'y associe.

Pour moi le film fait très téléfilm et je pense que le concepte aurait même pu donner naissance a une série TV interessante, un peu comme Code Quantum, avec à chaque épisode le héros qui serait placer dans une "vie" différente... mais c'est pas forcément péjoratif, çà limite seulement un peu le potentiel me semble t'il...

(...)

Autre mauvais point : le fait que chaque nouveau retour en arrière apporte un disfonctionement plus élevé de son cerveau au point de se retrouver à deux doigt de mourir à cause de çà. Et puis là, soudainement, parce que çà nous arrange bien, à la fin on en parle plus tout va bien dans le meilleur des mondes ! (mais j'ai peut-être pas tous suivi ?)
Le passage "petit bourge" est limite chiant aussi...

(...)

Un film sympathique, bien maitrisé, limite académique donc, et sans génie...
Tout pareil que toi... je viens de voir le flim avec et sans la fin alternative... et je venais à peine de trouver ce qui me gênait dans la fin normale quand j'ai lu ton post.

Ouais, normalement, à chaque fois qu'il remonte plus loin dans le passé, son cerveau se désagrège de plus en plus.... d'ailleurs le doc le dit, dans son avant-dernier univers parallèle, "il ne devrait même plus avoir ses fonctions motrices"....

Donc normalement, à la fin, si tout était logique, il devrait se taper un méga anévrisme du cerveau, fin de l'histoire.
Mais non, on nous fait quand même une fin semi-satisfaisante. Ah, et la fin alternative est marrante pour la "shock-value", mais elle n'est pas super non plus.... en fait, elle fait très Donnie Darko, cette affaire de se sacrifier pour le bonheur des autres.

Reste un film moyen.... et pas le "nouveau film culte de folie qu'il enterre Donnie " que certains - notamment dvdrama - veulent bien y voir...

Ah, sinon, effectivement, Kelso, il m'a surpris de par son jeu plutôt juste et en finesse.... il aura pas non plus d'Oscar, mais il s'en est bien tiré... Par contre, quel intérêt d'avoir un compagnon de chambrée aussi caricatural et maquillé si c'est pour ne pas lui faire changer de look plus loin dans le film..... :?

Avatar de l’utilisateur
niko13
Messages : 4288
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:10 am
Localisation : Laboratory Of The Utility Muffin Research Kitchen

Message par niko13 » mer. janv. 19, 2005 3:23 pm

Tiens, une question:
quelle est la difference entre les deux versions DVD qui viennent de sortir ?
Je precise mon propos: les scenes coupees et fin alternative presentes dans la version 1 DVD sont issues directement de la director's cut, qui est le bonus de la version 2 DVD, non ?
What the fuck did I do ?

Avatar de l’utilisateur
EXTERMINATOR
Messages : 322
Inscription : lun. juin 14, 2004 9:10 pm
Localisation : ce putain de bronx

Message par EXTERMINATOR » dim. janv. 30, 2005 7:02 pm

SPOILER INSIDE

un film plutot sympatique, qui se laisse voir sans soucis, à part quelques petites longueurs et quelques incoherences citées plus haut.
La fin ne me gene pas , bien que l'alternative soit plus forte (et de loin), c'est plus dans le déroulement des évènements que je ne suis pas trop. le personnage manque trop de perséverence dans ses tentatives de changements, préférant changer de page à chaque echecs jusqu'à preférer l'eloignement plutot que de perseverer en utllisant les éléments de chaque echecs pour résoudre chaque évènement. Peut être que cela se rapprocherai trop de "un jour sans fin"............

XX

Répondre