April Fool's Day (1986) Fred Walton

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Flytag
Messages : 1031
Inscription : ven. avr. 30, 2004 8:32 am

April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par Flytag » mer. sept. 29, 2010 12:42 pm

Avant visionnage: Ce titre n'a jamais attisé ma curiosité et je l'ai souvent évité lors de mes achat compulsifs sur Cdiscount ou dans les braderies. Je ne connaissais pas non plus le réalisateur Fred Walton. C'est un lisant le topic « Top à Fred Walton » que j'ai pu trouver des avis positifs sur "Week-end de terreur" et comme j'ai du bol, je l'ai trouvé dimanche dans un vide-grenier.

Après visionnage: C'est repartie pour un slasher des années 80.
Spoiler : :
Je m'attendais à un slasher classique avec beaucoup de scènes gores. Mais au finale, une seul scène est vraiment gore c'est l'accident du marin écrasé par le bateau après un poisson d'avril qui a mal tourné. De l'a je me dis qu'on est partie pour une histoire de vengeance comme la plupart des slasher. Le film mets donc un moment a démarrer et je me dit que les meurtres sont souvent hors champs et donc que ce n'est pas terrible pour un slasher. Après une heure, la tension montes quand même quand le dernier couple essai de survive au mystérieux tueur. La tension reste intact pendant l'assaut du supposé tueur et là, toute cette tension retombe quand la victime découvre que cette histoire n'est qu'un gros poisson d'avril (comme l'indique bien le titre originale du film). Ce changement de ton a bien marché pour moi, et je trouve que le réalisateur a bien rendu cette transition. Tout s'explique donc à la fin du film, et surtout pourquoi les meurtres étaient tous hors champ!!
Un film à voir au moins une fois. Le dvd de Paramount nous donne le minimum syndical. C'est à dire une belle image au format et bien définie avec les pistes son vf et vostf. Pas de bonus, même pas une bande annonce.

Avatar de l’utilisateur
Automnes
Messages : 320
Inscription : jeu. avr. 23, 2009 3:09 pm

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par Automnes » mer. sept. 29, 2010 3:41 pm

On peut dire que c'est un slasher unique en son genre de par son final.
Les gens à qui je l'ai montré ont tous été bluffés, rien que pour ça, ça vaut le coup d'oeil.
:mrgreen:

comte vonkrolock
Messages : 8572
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par comte vonkrolock » mer. sept. 29, 2010 4:49 pm

Automnes a écrit :On peut dire que c'est un slasher unique en son genre de par son final.
Les gens à qui je l'ai montré ont tous été bluffés, rien que pour ça, ça vaut le coup d'oeil.
:mrgreen:
Ah sa fait toujours son petit effet, vu a l'époque (début 90) sur une modeste copie VHS enregistrer sur C+ je pensais que le film était l'œuvre de Sean S. Cunningam (Vendredi 13) que nenni. Un vétéran du genre puisqu'il avait déjà opérer dans une œuvrette connu sous une appellation française équivalente "Terreur sur la ligne".

Me souvient encore de la jaquette de chez Télé K7 qui donnait bien un avant goût de se qui m'attendais et qui, je trouve spoilais moins que celle de l'édition DVD chez Paramount
Image

Même si elle est fort réussit
Image

Celui-ci est d'ailleurs bien coincé entre Meurtre à la St-Valentin et The Burning :D

La critique MM de décembre 1986 (numéro 43) qui mettais en vedette Aliens et Critters décris le film comme le dernier stade du psycho-killer. Critique donc négative de JJP. Les notes de la rédaction 0,1,1,0 en gros passé votre chemin. Heureusement qu'a l'époque je ne lisait pas MM :mrgreen:

Un film qui se laisse gentillement voir, mais qui risque d'être fortement oubliable pour la nouvelle génération.
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Fy87
Messages : 566
Inscription : mer. mars 31, 2010 7:26 pm
Localisation : S-Mart

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par Fy87 » mer. sept. 29, 2010 6:57 pm

Quand il est sorti, j'ai voulu surtout le voir pour Amy Steel que j'avais découverte dans V13 Part 2 mais finalement, je l'ai trouvé pas mal ce simili slasher. On sent venir le truc à des kilomètres mais on s'en fout, on ne s'ennuie pas et j'avoue que le style années 80 pour ce genre de production me manque. Je l'ai en dvd après avoir eu la VHS qui a fini au cimetière car mon magnéto était un tueur de bandes.
Groovy !

Avatar de l’utilisateur
Plisken
Messages : 2793
Inscription : dim. mai 02, 2004 6:27 pm
Localisation : http://perdu.com/

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par Plisken » sam. nov. 13, 2010 6:55 pm

Un slasher qui fait effectivement son petit effet mais un tout petit effet car il faut se taper 1h15 de scènes déjà vues avant la surprise.
C'est vrai qu'Amy Steel est très mignonne 8))
Image

Avatar de l’utilisateur
ScreamQueen
Messages : 297
Inscription : ven. mai 07, 2004 10:23 pm

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par ScreamQueen » dim. nov. 14, 2010 2:23 pm

Je me souviens quand meme que Walton avait réussi à distiller une ambiance assez malsaine, surtout lors des dernières minutes. Vous confirmez ?
Image

Avatar de l’utilisateur
antropophagus
Messages : 1498
Inscription : lun. mai 03, 2004 2:16 pm
Localisation : Into the twisted life of a necrophiliac

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par antropophagus » sam. déc. 04, 2010 10:56 pm

Je l’avais vu à l’époque mais j’en gardais aucun souvenir... revu et c’est quand même bien chiant car les meurtres sont tous hors champ. Ok le film a une bonne excuse mais c'est pas facile de rester concentré devant un spectacle aussi décevant. Hormis il est vrai quelques scènes avant la fin qui rappellent avec nostalgie les ambiances uniques des slashers de cette époque.
Man-eater

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12117
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par Dragonball » sam. déc. 04, 2010 11:11 pm

Une grosse merde !

J'espère que ceux qui critiquent le cynisme de Wes Craven n'ont jamais vu cette daube au twist juste minable !

Après, génération oblige, je l'ai moi même vu ne ayant connaissance de ce fameux Twist, mais bon, même sans le connaitre, ce film reste un slasher hyper banal, chiant, et au twist, donc, franchement ridicule !

Avatar de l’utilisateur
hitcher
Messages : 949
Inscription : ven. avr. 30, 2004 3:47 am
Localisation : sur la route d'Amboy

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par hitcher » dim. déc. 05, 2010 3:08 am

Vu à sa sortie dans une des salles double-programme du Hollywood Boulevard si je me trompe pas.
J'en garde un très bon souvenir.
J'ai le DVD depuis un moment, mais j'ai pas encore osé le revoir de peur de regretter.
Image

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20233
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par Manolito » jeu. mars 17, 2011 10:39 pm

Test du dvd français sur le site !

http://www.devildead.com/indexfilm.php3 ... ol--s-day-

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20233
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par Manolito » dim. janv. 14, 2018 11:58 am

"Week-end de terreur" est un slasher qui arrive tardivement, alors que le cycle lancé par "Halloween" s'épuise et que celui, émarré par "Les griffes de la nuit", plus orienté vers le fantastique, commence à peine.

C'est un film qui divise, les puristes du slasher primaire et bourrin à la "Vendredi 13", ne l'apprécient guère. Comme je n'en fais pas partie, ça tombe plutôt bien.

Fred Walton apporte un angle plus sophistiqué, avec sa maison luxueuse isolée sur sur son île, où le décompte des meurtres s'effectue au gré de détails à la Agatha Christie (les poupées).

La mise en scène est aussi plus variée et sophistiquée que la moyenne du slasher d'alors, certains personnages sont quand même plus écrits qu'un "Vendredi 13", la poursuite finale marche bien, Walton exploite tous les recoins de sa maison, littéralement de la cave au grenier.
Spoiler : :
Ayant découvert ce film tardivement, je connaissais le twist final. Déjà, je trouve qu'il n'a aucun rapport avec un cynisme à la "Scream", cynisme qui consiste selon moi à rabaisser les autres films du genre car ils sont supposés "moins malins" que "Scream".

Ce n'est pas du tout le cas de "Week-end de terreur" qui joue un jeu plus innocent avec le spectateur, celui d'être un étonnant slasher sans victimes, au gré d'un rebondissement final à la transition effectivement bien amenée (la découverte des survivants dans le salon, immobiles et muets). Le film veut en fait être littéralement une blague faite aussi bien au spectateur qu'aux personnages...

Evidemment, ça ne tient pas très bien la route - toutes les victimes ont accepté de jouer le jeu ?!, le businesse plan de Muphy semble fragile ; mais tout cela ne fait que rajouter dans le bizarre et la singularité de ce petit film doucement délirant.
Bref, un titre tout à fait intéressant dans la série des slashers des 80s, même si le spectateur doit savoir qu'il va voir "autre chose"...

Vu sur le replay Paramount Channel (donc en sd et VF seulement), inexplicablement recadré en 1.78 au lieu du scope 2.35 d'origine.

Cela dit, les "vieux" films d'horreur (antérieurs aux années 2000) deviennent bizarrement très rares sur les chaînes ciné du câble (à part quelques exceptions comme les Carpenter (archi-rediffusés), quelques Argento, Craven ou Romero, et dans un autre genre Rollin aussi, il y a pratiquement toujours un Rollin sur le replay d'Action).

Alors que certains genres bis sont bien mieux représentés (comme les western spaghettis, films de guerre 60s ou films érotiques 70s)...

Etant sur OCS, je n'ai plus cinéFX qui de toutes façons ne se sont jamais mis au replay...

Paramount Channel a donc le mérite de proposer certains titres années 80 US qui ne passeraient plus ailleurs, comme récemment "Monster Squad", ce "Week-end de terreur" ou encore "La peu sur les os"... Leur replay est super mal organisé (les films restent quelques jours, puis repartent, puis reviennent, etc...), mais il mérite donc de garder un oeil dessus...

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 18775
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: April Fool's Day (1986) Fred Walton

Message par Superwonderscope » ven. févr. 02, 2018 3:39 pm

Clairement un de mes films préférés des années 80. Intelligent, adroitement mis en scène, et avec une mise en abime du genre qui sait ne pas sombrer dans la parodie ridicule. C'est toujours très drôle et joue avec, justement, les stéréotypes des slashers.
Les personnages baisent, plaisantent avec le sexe en permanence, la fumette, l'avortement... tout ce qui généralement est puni de mort dans les slashers. Et ils y passent...
Spoiler : :
mais pour mieux rebondir sous l'angle du jeu, car en effet, à l'inverse de ce que l'affiche française proposait à l'époque, il n'y a aucun mort
.

Walton joue donc à la fois avec ses acteurs, mais également avec le spectateur plus ou moins complice.
Ca commence avec la video du début, avec le témoignage face caméra, en format 4/3, puis Muffy qui traine un mannequin à terre, et on voit le format Scope apparaitre en son grand large. Walton s'amuse, c'est une évidence.
C'est proprement mis en images, très loin des séries B qui ont pullulé entre 1979 et 1985, aux budgets étriqués qui permettaient rarement des miracles. Il y a une ambition claire de jouer au-dessus du lot. Côté acteur, c'est bien sûr Deborah Foreman (My Chauffeur 8)) ) qui enlève le morceau dans un double rôle. Elle y a toute la malice qu'elle faisait justement preuve dans My Chauffeur. Amy Steel, toute solide en héroïne complémentaire, combattante comme dans Vendredi 13 2, avec un beau jeu d'actrice sur le final (sa surprise est quand même fabuleusement jouée). Même la tripotée de jeunes cons sont assez épatants, trouve-je, comparés aux avatars des slashers, généralement san grande âme, clairement présents comme chair à canon...
Et il y a aussi, en toute bonne relecture du genre
Spoiler : :
une scène finale à la Carrie, bien saignante.... et toujours en forme de clin d'œil; Le jeu dans le jeu.
J'adore.

Je ne suis d'autre part pas du tout d'accord avec Manolito ci-dessus dans son spoiler
Spoiler : :
je n'ai jamais vu aucun cynisme dans Scream :je ne vois pas poindre de mépris du genre
mais tout à fait raccord sur la notion d'innocence pointée dans son post.

Il est par inexplicable que le film ne soit que disponible en DVD, et aucun Blu Ray en vue. C'est du Paramount, donc peu enclin à sortir leurs propres films, mais aucun éditeur piochant dans leur catalogue (olIVE, Rwilight Time, etc...) n'y ont manifesté de l'interêt, apparemment. Grandement dommage, car il enterre pas mal de slashers de par sa confection, son rythme, ses personnages mieux cernés que la moyenne...

Le DVD Z1 Canadien que je possède depuis belle lurette tient plutôt bien le choc. Compression nickel, couleurs naturelles, scènes nocturnes bien gérées, sans artefacts...et un 5.1 extra qui met très bien en avant la musique stresso-amusante de Charles Bernstein (et une chanson de générique de fin fort à propos), au diapason des intentions du réalisateur.

Bref, pour qui ne connait pas, c'est très vivement recommandé.
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Répondre