La terreur des morts vivants de Norman J. Warren (1979)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12097
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

La terreur des morts vivants de Norman J. Warren (1979)

Message par Dragonball » mer. févr. 14, 2007 5:41 pm

"La terreur des morts vivants"


Image

Réalisateur de film,James Garrick organise une réception pour le lancement de son nouveau film,qui traite des morts curieuses et violentes de ses ancêtres.La réception devient tendue car d'étranges phénomenes se manifestent,une branche pulverise une vitrine,la cuisine est inexplicablement jonchée de verres cassés.Anne,comme en transes,attaque James avec une épée.Elle parvient a le blesser au bras...
Aucun morts vivants à l'horizon dans ce film de norman J.Warren (Titré "Terror" en V.O), mais bon, ça, s'était à prévoir.
Par contre, le film, succéssion de scènes n'ayant aucun lien entre elles, est quasi incompréhensible.
IMDB annonce une durée de 87 minutes, la VHS pourrie de Film à Film (Recadré et avec un VF naze) en fait, elle, 75 ! :shock:

On comprend déjà mieux ! :D

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » mer. févr. 14, 2007 10:10 pm

Ah La terreur des morts-vivants qui fit les beaux jours du Brady!!

En effet, titre français trompeur puisqu'il n'y a aucun mort vivant dans ce film de sorcellerie qui est en fait un film dans le film ou uon tourne un film.. d'ou peut être le fait que Dragon se soit un peu perdu dans le scénario. :D

Voici donc l'histoire d'un réalisateur de film qui projette son dernier metrage a ses invités, une histoire de sorcière morte sur le bucher et qui aurait maudit ses executeurs dans la maison même où il projette son film. A la fin de la projection, chacun des invités est tué.. la sorcière est bel et bien revenue...

En effet malgré son coté qui cherche a renouer avec un certain cinéma d'epouvante anglais, Terror s'avère vite être d'une monotonie extrême, du à une réalistion poussive et un scénario d'un classicisme a toute épreuve où Warren tente tant bien que mal a étaler tous les poncifs les plus éculés du cinéma d'epouvante.
Entre deux scenes sensées faire peur la plupart baties sur un humour tres 2eme degré- le sang qui n'est autre que de la peinture, le monstre sous l'orage qui n'est autre que le plombier qui arrive.... Warren réussit queqlues séquences comme celle de l'ouverture faussement gothique, quelques plans erotiques qui rapellent le bon vieux Bis comme le numero de la gogo punk cuir, le faux tournage du film erotique et le final avec le réveil de la sorcière et son rire hysterique à travers la maison en folie...

Tout ca ne vole pas trés haut, reste ( trés?) ennuyeux... et Warren, dernier bastion du cinéma d'epouvante anglais ne refera pas avec cette Terreur un genre moribond.

Et en effet la VHS fait 74 mn.. :? comme la durée francaise cinéma en fait.

On notera un cameo fort agréable par contre, celui de Peter-Chewbacca- Mayhew dans le role un plombier qui arrive sous la pluie!!
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
Messages : 12097
Inscription : ven. déc. 17, 2004 8:43 pm
Localisation : Dans un Bunker avec Playboy, une Dreamcast et un M16

Message par Dragonball » jeu. févr. 15, 2007 12:26 pm

eric draven a écrit : Entre deux scenes sensées faire peur la plupart baties sur un humour tres 2eme degré- le sang qui n'est autre que de la peinture, le monstre sous l'orage qui n'est autre que le plombier qui arrive....
C'est pas le plombier c'est le garagiste ! :D

Perso, j'ai trouvé ces touches d'humour assez lourding, surtout qu'elles trancges un peu avec le reste du film qui se veut un minimum sérieux.
eric draven a écrit :Warren réussit queqlues séquences comme celle de l'ouverture faussement gothique, quelques plans erotiques qui rapellent le bon vieux Bis comme le numero de la gogo punk cuir, le faux tournage du film erotique et le final avec le réveil de la sorcière et son rire hysterique à travers la maison en folie...
Oui, la séquence d'ouverture est à peu près le seul truc à sauver du film,le reste, ben, c'est vraiment pas terrible.


Le film sort le 19 Mars chez Néo, comme celà doit être indiqué sur le thread lui étant consacré.

Image

Espéront au moins que ça sera la version complète.

A noter que "Terror" est aussi présent dans le coffret consacré à Norman J.Warren par AB UK.

Par contre, je ne sais pas si c'est la version complète.

Avatar de l’utilisateur
stebzh
Messages : 550
Inscription : lun. nov. 22, 2004 9:27 am
Localisation : Craggy Island
Contact :

Message par stebzh » jeu. févr. 15, 2007 1:44 pm

Image
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » jeu. févr. 15, 2007 9:32 pm

Neo complete sa collection Warren, bien lui en soit rendu 8)
Je pense qu'on aura droit a une version uncut comme pour les deux précedents... et même sans être fan de ce petit film plutot ennuyeux et anodin comme je le disais dans ma review, je le prendrais avec plaisir.
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
Bloodline375
Messages : 91
Inscription : sam. nov. 05, 2005 3:21 pm
Localisation : Rome (Italie)
Contact :

Message par Bloodline375 » jeu. févr. 15, 2007 10:58 pm

Et Neo Publishing prévoit la sortie de "Reveillon sanglant" d'ici peu aussi !
Norman J Warren powaaa !!!

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Message par eric draven » jeu. févr. 15, 2007 11:09 pm

.... autrement dit pour les novices le fameux Les mutants de la Saint Sylvestre qui fit les délices jadis de la défunte 5 et M6.., dernier opus de la carrière de Warren.
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 18584
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Message par Superwonderscope » mer. mars 14, 2007 10:39 am

La chronique du DVD Z2 de chez Neo par Antoine Rigaud est sur le site.

Cours-y vite!

http://www.devildead.com/indexfilm.php3?FilmID=1411
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
trepanator
Messages : 1029
Inscription : dim. mai 02, 2004 3:09 pm
Localisation : le trou du cul du monde (DOM-TOM)

Message par trepanator » mer. mars 14, 2007 11:44 am

ça fait plaisir de voir que je ne suis pas tout seul à apprécier Warren ! :D sinon je n'ai pas encore vu cette terreur des morts vivants. je me prendrais donc le dvd... un jour ! :D parce-que là c'est la dèche ! :cry:
Image

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 18584
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: La terreur des morts vivants de Norman J. Warren (1979)

Message par Superwonderscope » ven. févr. 15, 2008 12:22 pm

Le fait que david McGillivray (qu'on voit brièvement en reporter TV) ait ecrit le scénario est sans doute la meilleure chose qui soit arrivé à Warren. C'est probablement le plus riche qu'il ait jamais tourné. Non pas que l'histoire soit cohérente (le film regorge d'incohérences en tous genres) mais les personnages sont un peu plus attachants, ont plus que texture que dans les autres films de Warren, un peu comme Satan's Slave. Gillivray ayant sans doute plus de capacités d'écriture aux vues de ses collaborations avec Pete Walker.
Donc on est en plein gothique italien revisité à la sauce exploitative de Warren. certains plans sont soignés... ceci dit, copier ce qui a été déjà fait visuellement parlant aide. néanmoins, Warren signe son film le plus soigné visuellement parlant. Dans les sous-intrigues aussi, comme l'indique la critique du Z2, on nage en plein référentiel anglais 70's du cinéma de série B & sexy. La trame scéaristique suit d'ailleurs aussi celle du Giallo avant de changer de braquet... le film semble essayer plusieurs directions sans vraiment choisir. sauf qu'il faut bien terminer le film à un moment.
maintenant, les 79 mn, si elles passent sans trop de problème, ne maintiennent pas vraiment l'attention pour espérer accrocher l'attention. On a déjà vu cela ailleurs, en bien mieux.
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Julien Davenne
Messages : 125
Inscription : dim. nov. 14, 2004 9:25 pm
Contact :

Re: La terreur des morts vivants de Norman J. Warren (1979)

Message par Julien Davenne » mar. sept. 02, 2008 7:00 pm

Assez troublant... ça pompe ouvertement le Dario de "Suspiria", tout en annonçant dans certains plans "Ténèbres" comme le meurtre de l'escalier et le sang rouge sur fond blanc... Même des gros bouts d'ambiance de "Trauma"!! Sinon le film a beaucoup d'humour et c'est sans doute le Warren le plus soigné et moins Z que j'ai vu. Même s'il y a peut-être plus d'envolées dans "Le zombi venu d'ailleurs" et "Bloody New Year". Ceci ça vieillit bien, et il y a Glynis Barber :)

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20130
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: La terreur des morts vivants de Norman J. Warren (1979)

Message par Manolito » jeu. janv. 18, 2018 8:28 am

Je n'ai jamais beaucoup aimé le cinéma de Norman J Warren. Alors que le cinéma fantastique anglais qui régnait en maître sur les années 60, est ringardisé pour la nouvelle génération américaine des Romero, Hooper et autres Carpenter, l'alternative anglaise qu'offre Warren fait pitié.

"La terreur des morts-vivants" pourrait être sympa, on y croit au début : avec son commencement en film dans le film (astuce que repiquera "Blow Out" deux ans plus tard), son regard second degré sur l'industrie de la série B et ses métiers, ses séquences d'horreur où Warren met un certain soin à faire monter la sauce, son esprit anglais sympathique...

On remarque que si Warren s'inspire ouvertement de "Le masque du démon" ou "Supiria", il fait aussi des scènes annonçant des films à venir : "Ténèbres" comme cela a été relevé plus haut, la fenêtre guillotine d'"Inferno" et même dans ses tous derniers plans, un certain esprit speedé à "Evil Dead". Le souci est que tout ça est assez moche, et surtout souffre d'un scénario qui en terme de fantastique n'a aucune logique ni cohérence : qui tue qui, où, quand, comment ? On s'en fout, et cela finit par rendre "La terreur des morts-vivants" lassant et trop anecdotique. Dommage au vu du potentiel...

Vu sur le DVD français Néo...

japi
Messages : 189
Inscription : mer. mai 25, 2005 4:18 pm

Re: La terreur des morts vivants de Norman J. Warren (1979)

Message par japi » sam. janv. 20, 2018 8:33 pm

Sans être un grand film, je l'ai trouvé plutôt agréable et pour moi, il s'agit du meilleur (ou moins mauvais dirons certains) des films de Norman J. Warren avec Le zombie venu d'ailleurs.
C'est parfois assez réussi en termes d'effets spéciaux.
Le film n'est pas inintéressant. On débute par une scène au gothique, puis on retrouve un univers contemporain, avec des meurtres variés, tout en baignant dans une atmosphère fantastique.
Certes, le scénario n'est pas exemptes d'incohérences ou de flou (David McGillivray a fait mieux, à mon avis, avec Pete Walker), mais tous les éléments s'assemblent plutôt bien.
Et puis, en quoi le fantastique devrai-il obéir à une logique ?

On regretta par contre l’absence de suppléments sur le DVD Neo.

Répondre