LA REVANCHE DES MORTES VIVANTES - Pierre B. Reinhardt (1986)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Morzhol
Messages : 846
Inscription : ven. avr. 30, 2004 8:45 am
Localisation : Breizhland

LA REVANCHE DES MORTES VIVANTES - Pierre B. Reinhardt (1986)

Message par Morzhol » lun. juin 07, 2004 8:57 am

Choppé en brocante ce week-end et maté hier soir, après un sérieux dépoussièrage de la K7 et de son boîter (2 lingettes pour en venir à bout quand même, c'est dire que ça trainait depuis un bout de temps sur l'étagère :mrgreen:)

Pour ceux qui ne connaissent pas, on a donc affaire ici à 3 demoiselles qui reviennent d'entre les morts pour punir les responsables d'une usine chimique qui pollue notre belle campagne française. C'est pas terrible, mal joué, mais tout de même fendard (les zombies avec leur gueule à la Rascar Capac, mais juste la gueule, pour le reste elles sont bien en chair). Renseignements pris, le réalisateur a fait du porno avant, et ça se voit tant les scènes de cul sont nombreuses : la première scène avec le chauffeur de camion et l'autostoppeuse est à mourir de rire. Un des trucs les pires est quand même le fait que tous les acteurs sont (mal) redoublés ce qui ajoute une touche humoristique invomontaire à l'ensemble. Cependant on a quand même droit à quelques effets gores pas si mal que ça.

Mais le mieux est encore le petit texte auquel on a le droit à la fin, et qui dit à peu près : "ne racontez pas la fin à vos amis, vous leur gâcheriez le film". Nooooon, tu crois ? :lol:
Dernière modification par Morzhol le lun. juin 07, 2004 1:02 pm, modifié 1 fois.
Biotech is Godzilla !

Avatar de l’utilisateur
el hombre lobo
Messages : 405
Inscription : ven. avr. 30, 2004 6:44 pm
Localisation : dans la zone Z

Message par el hombre lobo » lun. juin 07, 2004 10:10 am

je n'aurai qu'un mot, ce film est : GENIAL.

un vrai bonheur pas ennuyeux pour un sou

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Messages : 2893
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:28 am
Localisation : A Lôzaaaaane
Contact :

Message par Kerozene » lun. juin 07, 2004 10:33 am

Un classique du cinéma français !
J'ai toujours trouvé la scène d'éviscération de la femme enceinte assez pénible.... :?
Image

Avatar de l’utilisateur
Mister Zob
Messages : 291
Inscription : ven. avr. 30, 2004 11:28 am
Localisation : Hill House
Contact :

Message par Mister Zob » lun. juin 07, 2004 10:43 am

Sur FX en ce moment, je crois. ;)

Avatar de l’utilisateur
Seb2
Messages : 2088
Inscription : lun. mai 03, 2004 2:07 pm
Localisation : avec Louise Cliffe !!!!!
Contact :

Message par Seb2 » lun. juin 07, 2004 10:43 am

el hombre lobo a écrit :je n'aurai qu'un mot, ce film est : GENIAL.

un vrai bonheur pas ennuyeux pour un sou

:shock: :shock: :shock:

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » lun. juin 07, 2004 10:48 am

Pierre B Reinhard = Jean Rollin non ? :?:

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Messages : 2893
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:28 am
Localisation : A Lôzaaaaane
Contact :

Message par Kerozene » lun. juin 07, 2004 10:56 am

Prodigy a écrit :Pierre B Reinhard = Jean Rollin non ? :?:
Non

Pierre B Reinhard = Pierre B Reinhard
Image

Avatar de l’utilisateur
Morzhol
Messages : 846
Inscription : ven. avr. 30, 2004 8:45 am
Localisation : Breizhland

Message par Morzhol » lun. juin 07, 2004 11:06 am

Le film a été réalisé par Pierre B Reinhard sous le pseudo Peter B. Harsone.
Biotech is Godzilla !

Avatar de l’utilisateur
dario carpenter
Messages : 4987
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : 75002 PARIS & EVREUX 27000!
Contact :

Message par dario carpenter » lun. juin 07, 2004 11:14 am

tiens,moi aussi j'ai chopé ce film ce week end! :D

Avatar de l’utilisateur
stebreizh
Messages : 172
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:32 pm
Localisation : breizh
Contact :

Message par stebreizh » lun. juin 07, 2004 11:43 am

je l'ai en double :mrgreen:
Image
cliquez sur ma signature
Image

DVD

Avatar de l’utilisateur
Tubbytoast
Messages : 883
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:53 am
Localisation : je sais plus

Message par Tubbytoast » lun. juin 07, 2004 12:05 pm

Kerozene a écrit :
Prodigy a écrit :Pierre B Reinhard = Jean Rollin non ? :?:
Non

Pierre B Reinhard = Pierre B Reinhard
je dirai plutot Pierre B Reinhardt :wink:

Avatar de l’utilisateur
antropophagus
Messages : 1498
Inscription : lun. mai 03, 2004 2:16 pm
Localisation : Into the twisted life of a necrophiliac

Message par antropophagus » lun. juin 07, 2004 12:13 pm

Et une bande originale glauque à souhait. A quand un DVD autre que le german only de Astro ?
Man-eater

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Message par Prodigy » lun. juin 07, 2004 12:25 pm

Kerozene a écrit :
Prodigy a écrit :Pierre B Reinhard = Jean Rollin non ? :?:
Non
Pierre B Reinhard = Pierre B Reinhard
Ok thx j'ai toujours associé ce film à Jean Rollin allez savoir pkoi.

Avatar de l’utilisateur
masterbator
Messages : 968
Inscription : ven. avr. 30, 2004 4:16 pm

Message par masterbator » lun. juin 07, 2004 12:31 pm

Qui a déja vu le dvd intitulé "GRAND GUIGNOL", composé de 4 pièces d'une demi heure mises en scène par Pierre B Reinhardt???
(je l'avais pécho au Virgin pour - de 10 euros mais toujours pas vu, sinon il est sur alapage)

Les résumés :
Le baiser dans la nuit : Henri a été vitriolé par sa maîtresse. Il refuse de témoigner au procès intenté contre elle et choisit de se venger lui-même en lui infligeant le même supplice.
La veuve : Les collections d'un musée s'enrichissent d'une guillotine. L'épouse de l'un des employés entraine son amant pour admirer la nouvelle acquisition et se procurer de nouvelles sensations fortes : elle lui demande de placer sa tête dans la lunette de l'engin. La jeune femme, Palmyre, goûte alors une étrange volupté à embrasser son amant ainsi menacé de mort.
Sous la lumière rouge : Désespéré par la mort soudaine de sa fiancée, Philippe prend une dernière photo du visage de la morte avant l'inhumation. En développant le cliché, il constate avec terreur qu'elle a été enterrée vivante. Le corps est exhumé et son état de crispation prouve qu'il a raison.
Vers l'au-delà : Un médecin fou obtient l'autorisation de se placer près du condamné pour observer le rictus du guillotiné et vérifier s'il meurt immédiatement ou s'il souffre encore après l'action du couperet..

Avatar de l’utilisateur
meltingman
Messages : 1738
Inscription : ven. avr. 30, 2004 5:39 pm
Localisation : In a hatful of hollow
Contact :

Message par meltingman » lun. juin 07, 2004 12:44 pm

masterbator a écrit :Qui a déja vu le dvd intitulé "GRAND GUIGNOL", composé de 4 pièces d'une demi heure mises en scène par Pierre B Reinhardt???
(je l'avais pécho au Virgin pour - de 10 euros mais toujours pas vu, sinon il est sur alapage)

Les résumés :
Le baiser dans la nuit : Henri a été vitriolé par sa maîtresse. Il refuse de témoigner au procès intenté contre elle et choisit de se venger lui-même en lui infligeant le même supplice.
La veuve : Les collections d'un musée s'enrichissent d'une guillotine. L'épouse de l'un des employés entraine son amant pour admirer la nouvelle acquisition et se procurer de nouvelles sensations fortes : elle lui demande de placer sa tête dans la lunette de l'engin. La jeune femme, Palmyre, goûte alors une étrange volupté à embrasser son amant ainsi menacé de mort.
Sous la lumière rouge : Désespéré par la mort soudaine de sa fiancée, Philippe prend une dernière photo du visage de la morte avant l'inhumation. En développant le cliché, il constate avec terreur qu'elle a été enterrée vivante. Le corps est exhumé et son état de crispation prouve qu'il a raison.
Vers l'au-delà : Un médecin fou obtient l'autorisation de se placer près du condamné pour observer le rictus du guillotiné et vérifier s'il meurt immédiatement ou s'il souffre encore après l'action du couperet..
C'est aussi sur Ciné FX :wink: :D
Not only does God play dice, but... he sometimes throws them where they cannot be seen - Stephen Hawking

Répondre